Cuisine israélienne

La cuisine israélienne et une cuisine internationale, une gastronomie du plus simple au plus sophistiquée. Un choix et une qualité impressionnant de recettes juives avec un répertoire culinaire riche en saveurs.

cuisineisraelienne.com le site de toute la cuisine israélienne juive.
© PIXTREAM • Powered by PixelPost

Les recettes de divers pays du monde reviennent  toujours avec une cuisine classique ou moderne. Répertoire culinaire, la cuisine israélienne a été influencé par les traditions du monde entier.

Comme dans ces cuisines il y a  un parfum d’ailleurs, les livres de cuisine juive sont aussi tous à la fois mémorialistes, historiquement ethnologue, anthropologue, poète, essayiste, mais qui  simplement décident de communiquer à travers le goût.

Aujourd’hui à travers des outils de comme l’ordinateur, iPad, iPhone, permettent à des millions de personnes d’échanger leurs expériences culinaires en temps réel.

cuisineisraelienne.com le site de toute la cuisine israélienne juive.
cuisine israélienne

Les 12 plats qu’il faut absolument goûter en Israël

  • Falafels

Imaginez un pain pita ouvert façon sandwich et garni de boulettes de pois chiches (les falafels), de crudités et d’une sauce à base de tahiné (la pâte de sésame). C’est la version orientale du pain bagnat et c’est à tomber par terre tellement c’est bon.

  • Sabih

Le Sabih est un sandwich comme ci-dessus (avec sauce à base de tahiné et crudités) mais au lieu des boulettes de pois chiche, vous avez des aubergines rôties. Ajoutez-y également des oeufs durs et un condiment qui ressemble un peu à un chutney de mangues et appelée amba et vous obtenez un sandwich absolument succulent. A dégustez chez Sabich Frishman – Frishman St 42, Tel Aviv-Yafo, Israël

  • Shawarma

C’est LE kebab traditionnel. Mélange de viandes assaisonnées, servi là aussi dans un pain pita. Top mioum ! Comme vous pouvez le constater, côté street food, c’est top.

  • Les böreks

On les trouve sous différents noms : burekas, burek, beurek, borekas, bourekas etc. C’est un snack réalisé à base de pâte phylo et garni d’épinards et/ou de fromage, ou de caviar d’aubergines etc.

  • La Challah

Cette brioche tressée sans beurre est traditionnellement consommée pour shabbat. Je vous ai ramené une recette (clic) et des vidéos. On la trouve là aussi absolument partout.

  • Beigeleh ou bretzels de Jérusalem

Ces pains en forme d’anneaux fins, étirés et recouverts de grains de sésame sont présents dans toutes les boulangeries.

  • Labneh

Ce yaourt épais accompagne des légumes, des brochettes ou sert de sauce trempette pour peu qu’on lui ajoute de l’huile d’olive et du zaatar. C’est trop trop bon. Cliquez ici pour découvrir la recette du labneh.

  • Hoummous

Cette purée de pois chiche au tahiné, souvent parfumée d’huile d’olive et de zaatar se déguste le plus souvent avec du pain pita. Chaque famille a sa propre recette, certains l’aimant lisse, d’autres le préférant avec des petits morceaux, d’aucuns la mangeant froide tandis que d’autres la consomment à température ambiante ou chaude avec une louche de pois chiche etc. Bref, de quoi s’étriper entre partisans de #LaVraieRecette, chacun étant persuadé d’avoir LA version originelle. Quoi qu’il en soit c’est trop trop bon. Cliquez pour découvrir ma recette de houmous.

  • La Shakshuka

Ce plat originaire du Maghreb a voyagé jusqu’en Israël où il bénéficie d’une très forte popularité. J’adore ! Je vous en propose une recette ici : Oeufs mollets en nid de tchoutchouka.

  • Jus de grenade

Les grenades israéliennes sont beaucoup plus grosses que celles qu’on trouve en France (au moins 2 fois plus). Saviez-vous d’ailleurs que la légende juive dit que les grenades ont 613 graines ? 613 parce que c’est le nombre d’injonctions (commandements) transmis par Dieu à Moïse.
Les graines sont très présentes dans la cuisine juive (de nombreux plats en comportent) et vous pouvez voir partout en Israël des boutiques vendant du jus de grenade fraîchement pressé.

  • Le Knafeh

C’est un dessert réalisé avec du fromage fais, du Kadaïf (sorte de vermicelle), un sirop (à la rose par exemple) et saupoudré de pistaches. C’est très sucré mais excellent.

  • Le Halva

Friandise réalisée à base de tahiné, sésame, sucre et parfumé (rose, café, chocolat, vanille, pistache, noix etc.).
Bref, comme vous pouvez le constater, la cuisine d’Israël résulte d’un mélange de nombreuses influences : juives, arabes, européennes, maghrébines, orientales … C’est ce mix, réalisé à partir de produits locaux, d’excellente qualité, qui lui donne autant de saveurs, de parfums, de caractère et qui en fait pour moi l’une des meilleures du monde.

https://www.papillesetpupilles.fr/2017/02/les-12-plats-quil-faut-absolument-gouter-en-israel.html/

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*